Les conférences organisées par la SAHIV en 2021

26 février, 14h30 : visioconférence

Steven LEMAÎTRE, L’architecture des ordres religieux militaires en Bretagne

 

9 mars, 14h30 : musée des beaux-arts (ou visioconférence)

Michel NASSIET, Anne de Bretagne, l'affrontement avec Rieux et Albret (1488-1489)

 

13 avril, sortie foraine à Maxent (sous réserve de la situation sanitaire)

André CORRE, Philippe GUIGON et Bernard LEPRÊTRE, Maxent, les origines et les sites médiévaux

 

20 avril, 14h30 : archives départementales d'Ille-et-Vilaine (sous réserve de la situation sanitaire)

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

Kevin BOURNICHELes d'Espinose aux jardins

 

11 mai, 14h30 : musée des beaux-arts

Arthur MIGNON, Pierre Hévin, maire de Rennes au XVIIe siècle

 

15 juin, 14h30 : archives départementales

Jean-Jacques MONNIER, Recherches sur le Coglais

 

19 juin, sortie à Ancenis

 

8-12 septembre : centenaire de la Société d'histoire et d'archéologie de Bretagne : Rennes, Les Champs libres

 

12 octobre, 14h30 : musée des beaux-arts

Yvan MALIGORNE, Les grands sanctuaires publics en Gaule occidentale

 

9 novembre, 14h30 : musée des beaux-arts

Martine FAUCONNIER-CHABALIER, Des mères singulières : des mères qui abandonnent leurs enfants aux XXe et XXIe siècles en Ille-et-Vilaine

 

14 décembre, 14h30 : musée des beaux-arts

Pierre POILPRÉ et Daniel PICHOT, Archéologie et histoire au village. Quelques cas hauts bretons marqués par les moines ligériens au Moyen Âge

 

12 janvier, 14h30 : visioconférence

Vincent JOUVE, Vitré, maisons 27 & 29, rue du Bourg aux Moines. Redécouverte et sauvetage d'une maison à galerie

Les deux maisons sises aux n°27 & 29 rue du Bourg aux Moines à Vitré sont incluses dans l'ancien bourg Sainte-Croix, l'un des bourgs primitifs de Vitré. Il s'agit de deux maisons à pan de bois dont les parties les plus anciennes datent du début du 15e siècle et qui ont été transformées de façon importante au 16e et au 19e siècle, puis modernisées au 20e siècle. Chacune des maisons est édifiée sur une parcelle en lanière, étroite et profonde, caractéristique du tissu médiéval (parcelles n°281 & 282, d'une contenance respective de 109 et de 91 m2). Les maisons sont implantées à l'alignement sur rue au nord et en mitoyenneté, dégageant deux courettes étroites au sud, en fond de parcelles. En mitoyenneté est et ouest, elles ne s'adossent à aucune construction ; leurs murs mitoyens sont donc entièrement visibles et accessibles par les parcelles voisines. La maison du n°27, de simple épaisseur, compte deux étages carrés et un comble ; sa façade est à gouttereau sur rue. La maison du n°29 est de triple épaisseur : elle compte deux étages carrés et un comble à pignon sur rue et sur la courette au sud. On distingue deux niveaux de faitages distincts correspondant aux différentes étapes de construction. Celle-ci possède en son centre une grande salle à double hauteur, escalier et galerie, qui pourrait s'apparenter aux salles des maisons à pondalez, largement étudiées en Bretagne par Daniel Leloup, avec cependant une typologie légèrement différente. L'hypothèse émise est qu'il s'agit ici d'une maison de marchand de toiles, dont le type n'avait pas été identifié jusqu'à aujourd'hui. L' enjeu de la réhabilitation de cet ensemble est de transmettre ce bâti patrimonial aux générations futures, et, compte tenu de son état sanitaire très dégradé, de trouver un programme compatible avec ses qualités intrinsèques, enfin de redonner les conditions d'une habitabilité convenable, à la fois dans ses éléments de confort mais aussi d'agrément, car sans jardin actuellement.

2021-01-12 - Jouve (Vitré) - 1     2021-01-12 - Jouve (Vitré) - 2

2021-01-12 - Jouve (Vitré) - 3